Forum Du Toubib Algérien Index du Forum



Espace algérien pour étudiants en médecine: toubibs-Algérie, pour échange d'expériences, d'idées, de documents dans le domaine médical, et surtout pour discuter des cas cliniques, des clichés radiographiques, des ECG de manière interactive.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Discussion d'idées et propositions pour le forum
Voir les messages sans réponses
Voir mes messages
La définition de la médecine, c'est quoi la médecine?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Du Toubib Algérien Index du Forum -> Divers -> Philosophie & Histoire de la médecine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MedMan
Toubib Expérimenté
Toubib Expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2008
Messages: 1 836
-Localisation: Alger
-Année d'étude: 6eme
-Module préféré: Neurologie
Masculin
-Point(s): 1 151
-Moyenne de points: 0,63

MessagePosté le: Mar 12 Oct - 18:40 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien ^^

Alors comme le titre du sujet l'indique, chacun de nous nous doit sa propre définition de la médecine, de quoi elle se compose, comment est ce quelqu'un peut avoir le nom de "médecin" malgré qu'on est entrain de voir jours après jours que la médecine est si grande, que la médecine et siii vaste!! Ce qui nous laisse penser que ce nom n'est pas vraiment qualificatif de la personne quelque soit la spécialité et les études qu'il fait, c'est quoi votre avis sur ça?

pour vous faire guider un peu sur la définition de la médecine, voyez vous que la médecine est une science? ou non, vous la voyez comme un art!

Laissons notre esprit philosophique donner son avis, faite nous savoir votre vision du métier de toute une vie, développons notre compréhension philosophique de ce qu'on est entrain de faire pour pouvoir mieux gérer notre envie de travailler, d'évoluer, de s'entraider et pour avoir la patience nécessaire pour continuer le parcours en tant que médecin!

à savoir que, chaque action raisonnable à effet durable doit nécessairement avoir une philosophie précise pour pouvoir persévérer contre les différents obstacles!

à nos esprits philosophiques maintenant ^___^
---------------------------------------------------
Salam smile
démissionné de l'administration, retour de ce rôle à nos anciens administrateurs smile
Ravis d'avoir passé tous ces moments avec vous kes amis ^^... bon courage à tous smile


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Mar 12 Oct - 18:40 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
medcina 13
*Complete member*
*Complete member*

Hors ligne

Inscrit le: 25 Sep 2010
Messages: 706
-Localisation: chu
-Année d'étude: 4éme année
-Module préféré: semiologie
-Livre préféré: اللهب المقدس مفدي زكريا
-Point(s): 530
-Moyenne de points: 0,75
En cours de spécialisation en:: Cardiologie

MessagePosté le: Mar 12 Oct - 23:28 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

merci admin pour ce philophosique topic
à mon avis je croi que la medecine est l'art et n'est pas une etude pour soulage ou guerire le malade Okay
---------------------------------------------------
One who Wins without Problem » it is just "VICTORY" But, One who Wins with lot of Troubles » that is "HISTORY


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
sami
famous soon
famous soon

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 165
-Année d'étude: 4
-Module préféré: medecine
-Livre préféré: لا تحزن
Masculin
-Point(s): 138
-Moyenne de points: 0,84

MessagePosté le: Mer 13 Oct - 18:28 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

Je pense qu'on ne peut pas dire est ce que la medecine est une science ou un art..
parce qu'il n'y a pas une définition précise et stable de l'art ni de la medecine.. huh
c'est pour ça qu'on trouve cette question dans les livre sans réponse unique ou suffisante.. pleure
si nous demarrons des diffirentes définition on reste toujour son réponse unique..
mais qui nous donne les définitions?..
on n'as pas une source commune.. huh
c'est ça la philosophie.. hihi
c'est de ne pas trouver une réponse final..mais c'est juste un entrainement du cerveau..
le probleme de la philosophie est aussi dans la question elle meme..
on dit art ou sciense..ou, libre ou pas ou,...
pourquoi on limite les choix en deux.. fix
il n'existe ni une science pure ni un art pure..
j'ajoute tous ça comme une base..
vous pouvez donner vos avis?.. hihi
---------------------------------------------------
"..I was almost tempted to ask with Francastorius, that the motion of the heart was only to be comprehended by God".
William Harvey (1578-1657)


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
MedMan
Toubib Expérimenté
Toubib Expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2008
Messages: 1 836
-Localisation: Alger
-Année d'étude: 6eme
-Module préféré: Neurologie
Masculin
-Point(s): 1 151
-Moyenne de points: 0,63

MessagePosté le: Mer 13 Oct - 22:27 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

salut, merci pour vos avis mes amis smile

Pour la médecine, je trouve vrai que c'est un peu injuste d'essayer de l'encadrer que sous deux sources de définitions, malgré que la plupart dé-fois on classe les différentes discipline sous l'une de ces deux titres

Je ne suis pas vraiment avec sur le faite que la philosophie est juste un entrainement du Cerveau, puisque toute cette révolution du monde occidental qu'on voit, sa source principale est les philosophes apparu en son début (la révolution)

je trouve que la philosophie= manière de penser pour ensuite procéder ==>Y a différentes manières de pensés = différents routes qui peuvent tous nous mener au même but ==> la différence est là, à cause de la différence de culture et de raisonnement de chacun des Cerveaux!

Le débat commence hihi

Alors sami, tu dis d'après ce que j'ai compris, tu dis que la médecine n'est ni un art ni une science, alors c'est quoi à ton avis et qui de ces deux définition est le prédominant?

<span style="text-decoration:blink;">Allez les penseurs Toubib, on vous attend smile Aidez notre communauté à corriger ses idées sur la médecine par vos suggestions ^__^
</span>


---------------------------------------------------
Salam smile
démissionné de l'administration, retour de ce rôle à nos anciens administrateurs smile
Ravis d'avoir passé tous ces moments avec vous kes amis ^^... bon courage à tous smile


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Skype
Dr House
Toubib Actif
Toubib Actif

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 1 076
-Année d'étude: MeDecine
-Livre préféré: Le ReBelle de Matoub
-Point(s): 422
-Moyenne de points: 0,39

MessagePosté le: Mer 13 Oct - 23:06 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

a mon avis la Médecine est une science , mais pas un art , car l'art c'est quoi !
un artiste c'est une personne qui fait une activité spécial pour lui , et pas n'importe qui qui peut la métrisé  ,,,le dessin..ect
mais la Medecine , il faut juste un Bac et tu peut faire médecine , en plus c'est gratuit , sans parlé des bon et des mouvais médecin , et faut aussi quelque moyen (livres ...)

---------------------------------------------------
la kabylie qui me mank ...!


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
sami
famous soon
famous soon

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 165
-Année d'étude: 4
-Module préféré: medecine
-Livre préféré: لا تحزن
Masculin
-Point(s): 138
-Moyenne de points: 0,84

MessagePosté le: Mer 13 Oct - 23:15 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

bien medman et dr House..merci.. Okay
a medman:
oui.. les philosophes ont été la source de révolution..
mais le concept de la philosophie maintenant est très différent de celle de ces époques..
en effet,  c'est les scienses qui sont la source de la révolution mais dans le cadre de la philosophie.. siffle
maintenant la philosophie est seulement ce que j'ai dis avant..
c'est pour ça, qu'il n'y a pas des philosophes actuelement.. langue
"Quand il y a une réponse ou une solution finale, la philosophie est absente"(études philosophiques)..

pour la medecine:A mon avis, elle est un groupe de sciences qui nagent dans un milieu artistique..
on attend tes corrections.. hihi

---------------------------------------------------
"..I was almost tempted to ask with Francastorius, that the motion of the heart was only to be comprehended by God".
William Harvey (1578-1657)


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
ahlam
Toubib Actif
Toubib Actif

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2008
Messages: 1 224
-Localisation: from paredis
-Année d'étude: 4ème année
-Module préféré: sémiologie
-Livre préféré: twilight eclipse
Féminin
-Point(s): 1 011
-Moyenne de points: 0,83

MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 14:09 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

sami a écrit:
bien medman et dr House..merci.. Okay a medman:
oui.. les philosophes ont été la source de révolution..
mais le concept de la philosophie maintenant est très différent de celle de ces époques..
en effet,  c'est les scienses qui sont la source de la révolution mais dans le cadre de la philosophie.. siffle
maintenant la philosophie est seulement ce que j'ai dis avant..
c'est pour ça, qu'il n'y a pas des philosophes actuelement.. langue
"Quand il y a une réponse ou une solution finale, la philosophie est absente"(études philosophiques)..

pour la medecine:A mon avis, elle est un groupe de sciences qui nagent dans un milieu artistique..
on attend tes corrections.. hihi





moi je suis totalement d'accord avec sami dans ça définition Okay  parce que je trouve que la médecine est une science puisque on peut toujours la dévloppé, maisl'art est plus tot une manière du penser et qui est déffirente d'un individu à un autre

ps:ça est mon propre point du vue donc si je me trompe corrige moi avec des arguments convincantes
---------------------------------------------------
Make yourself a better person and know who you are before you try and know someone else and expect them to know you.


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
MSN
Zahra Medecina
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 482
-Localisation: étonnante @ Blida !!!
-Année d'étude: ++++ = 4
-Module préféré: ts les modules
Féminin
-Point(s): 490
-Moyenne de points: 1,02
Médaillée (concours): Médaillée de bronze du concours Toubib's

MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 18:56 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

Salem;
L'Art, La science ... vraiment je trouve pas une définition précise pour eux Rolling Eyes Exclamation alors j'ai cherché et j'ai trouvé :


L'art est la création-invention,au niveau du mécanisme de la pensée et de l'imagination,d'une idée originale à contenu esthétique traduisible en effets perceptibles par nos sens.

La science est le résultat de l’enchaînement logique des idées et des actions surgies à travers l’histoire de l’homme, le menant vers la découverte progressive des structures qui composent la matière vivante et la matière en apparence inerte, c’est à dire l’univers biologique et l’univers physique en tant que systèmes.
Ces idées et ces actions passent par des phases d’expérimentation, d’analyse, d’analogie et de synthèse pour aboutir à des notions définitives ou provisoires selon les aléas de la pensée pérégrinante des hommes, mais, dans tous les cas, elle apparaissent une fois définies et dans leur temps comme rationnelles.

( je trouve ces définitions les meilleures pour moi ) !
il y a des trucs en commun entre les deux: 1/ pensée, imagination, invention
                                                                                                    2/ des idées, actions, découverte

donc, la médecine pour moi ne peut plus être en rapport avec la science avant qu'elle prenne
quelques définitions ( actions > d'imagination et pensée ) de l'art !

si on parle de la dominance:

1/la science base surtout sur la Logique, La certitude ( il faut éviter toute possibilité de la tromperie ),
2/par contre l'Art, même si on voit qq chose bizarre on dit , oh oui c beau !!! y a pas un risque ! libérer l'imagination même si il y a un manque de la logique !!!
3/on peut pas passer à la logique la certitude lors d'inventer un outil médicale,mécanisme... sans déjà passer de l'Art !
==> la médecine c'est une science puis Art (ou je dis science et art > ils sont complémentaire sans séparation  Surprised Rolling Eyes ... ) !

le classement ? quel est son intérêt ?> c'est bon de faire classer comme de faire nommer les gens ,chacun a son nom et prénom ==>pour l'organisation
et pour ne pas perdre les concepts !
mais ,perso, je crois quand on pratique la médecine personne ne reste penser > " ah il faut pas imaginer... euh il faut pas que je prenne l'art, non science... et blabla "
le tout arrive tout seul !! mais c bien d'éviter l'erreur et de chercher le bon guérison par toutes les moyennes possible !!!

c'était que mon humble avis ^^
Merci plus qu'énormément MedMan après le topic je connais bien c'est quoi : L'Art, la science, la médecine, même la philosophie Mr. Green
 

---------------------------------------------------
[Évitez vous le langage SMS = une belle langue française de plus compréhensible] soyez au niveau!
"plus on est soucieux plus on est compétent => c ça la Medecine"


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
sami
famous soon
famous soon

Hors ligne

Inscrit le: 15 Nov 2009
Messages: 165
-Année d'étude: 4
-Module préféré: medecine
-Livre préféré: لا تحزن
Masculin
-Point(s): 138
-Moyenne de points: 0,84

MessagePosté le: Jeu 14 Oct - 20:13 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

a Ahlem:
merci..c'est logique..
a Zahra medecina:
c'est un article très précise et bien organisé..qui contient des infos intéressant..
merci..

---------------------------------------------------
"..I was almost tempted to ask with Francastorius, that the motion of the heart was only to be comprehended by God".
William Harvey (1578-1657)


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Zahra Medecina
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 482
-Localisation: étonnante @ Blida !!!
-Année d'étude: ++++ = 4
-Module préféré: ts les modules
Féminin
-Point(s): 490
-Moyenne de points: 1,02
Médaillée (concours): Médaillée de bronze du concours Toubib's

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 01:16 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

sami a écrit:

a Zahra medecina:
c'est un article très précise et bien organisé..qui contient des infos intéressant..
merci..


y a pas de quoi Sami ^^
heureuse car ça t'as plut smile

---------------------------------------------------
[Évitez vous le langage SMS = une belle langue française de plus compréhensible] soyez au niveau!
"plus on est soucieux plus on est compétent => c ça la Medecine"


Dernière édition par Zahra Medecina le Dim 17 Oct - 20:52 (2010); édité 1 fois
<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
MedMan
Toubib Expérimenté
Toubib Expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2008
Messages: 1 836
-Localisation: Alger
-Année d'étude: 6eme
-Module préféré: Neurologie
Masculin
-Point(s): 1 151
-Moyenne de points: 0,63

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 13:06 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

Salut
Merci les amis, ça me fait plaisir de vous voir intéressé puisque c'est important ^__^

@Dr House: tu as dis "mauvais medecins", à ton avis pourquoi y a des "mauvais medecins" si c'est qu'une science?

@sami: y a pas de philosophes maintenant?! voici des exemples peut être méconnu: <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Misrahi">
Robert Misrahi</a>
Vous pouvez trouver plein de philosophes ici dans ce film (documentaire): <a href="http://toubibs-algerie.xooit.com/t2050-Le-film-le-secret-de-la-loi-d-attraction.htm">Secret de la loi d'attraction </a>

et y en a plein. Peut être tu me dis pourquoi ils sont pas connu comme "Descart", "David hume" .... etc, bein ma propre réponse (qui est source de mon propre raisonnement) est que maintenant les philosophes maintenant sont sources du maintien de cette révolution, et en général le 1er qui fait l'action, c'est lui qui reste connu et pas ceux qui la maintiennent et c'est dommage.

en plus, actuellement, je pense qu'un bon physicien ne pourrai pas vraiment rapporter un plus extraordinaire s'il n'est pas philosophe (exemple Einstein), même pour les autres discipline.
 
et chez le monde islamique, généralement on appelle pas des philosophes par ce nom, mais on les appelle "المفكرين"


la philosophie va être absente s'il y a une correction sami Mr. Green

c'est mon avis ^^

Tout comme ahlam, j'aime bien ta définition de la médecine, ça ressemble un peu a la mienne que je vais expliqué après

Merci sami smile

@Zahra Medecina: Trop bon que ça t'a incité à chercher la définition de chaque terme, d'ou je pense que c'est la source de la plupart des différence de définition de la Médecine. En prenant les définitions que t'a donné comme arguments, ton raisonnement me parait logique aussi ^^

Merci Zahra Medecina smile

Ma propre définition de la Médecine est que c'est une Art des sciences, c'est à dire:

En 1er lieu je prend l'Art comme étant le pouvoir de coordonner et organiser les données sur le terrain d'une façon a avoir un bon résultat ou plutôt le résultat souhaité, et ça sans mettre à part la création et l'invention qui peut s'y intégrer aussi

Pour la science, pour moi c'est des connaissances, du savoir à acquérir, l'enchainement des idée mène à un résultat qui est la science, cette enchainement est précisé par la philosophie, et la manière de cette enchainnement constitue l'Art en lui même, Alors pour moi, Philosophie et Art ne sont pas très loin l'un de l'autre.

Par exemple: pourquoi on est indécis sur les mathématiques; est ce des sciences? parce que tout simplement les mathématiques sont presque toujours
(pour ne pas dire toujours) dans l'enchainement des idées!

Voilà et comme on sait la Médecine utilise les différentes sciences (Physique, Anatomie, Chimie .....etc) dans l'étude de l'être humain.

Savoir utiliser chaque science au temps qu'il faut laisse la Médecine être un Art
En cas d'un nouveau cas que peu rencontrer un Médecin au cours de son travail, l'Art prendra la définition de l'imagination et de l'invention, ce qui laisse le Médecin chercher en fonction des données qu'il ai et le savoir qu'il a acquis l'explication de ce nouveau cas.

C'est pour cela la Médecine devient un Art des sciences une fois ces derniers sont acquis.

C'est mon avis ^^

en attendant d'autre avis et pensé et réclamation rire

@ bientôt






---------------------------------------------------
Salam smile
démissionné de l'administration, retour de ce rôle à nos anciens administrateurs smile
Ravis d'avoir passé tous ces moments avec vous kes amis ^^... bon courage à tous smile


Dernière édition par MedMan le Ven 15 Oct - 22:07 (2010); édité 1 fois
<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Skype
audrey
still a new member
still a new member

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 32
-Localisation: batna
-Année d'étude: 3eme annee
-Livre préféré: alchimiste
-Point(s): 32
-Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Ven 15 Oct - 22:02 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

^^ sujet trés interessant 
pour moi la medecine c'est un ACTE  ni science ni art sur tout "ni science exacte"par ce que toujour dans la medecine on supose on est jamais sur 


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Zahra Medecina
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2009
Messages: 482
-Localisation: étonnante @ Blida !!!
-Année d'étude: ++++ = 4
-Module préféré: ts les modules
Féminin
-Point(s): 490
-Moyenne de points: 1,02
Médaillée (concours): Médaillée de bronze du concours Toubib's

MessagePosté le: Dim 17 Oct - 21:20 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

@ notre Admin : il n y a pas de quoi  smile
BravooO, très bien dit  je suis totalement d'accord avec toi Razz

@ Audrey : ( oui la médecine est un acte) mais de faire l'enlever de la science, là je suis pas et jamais d'accord avec ! si la médecine n'appartient pas au classement de la science donc je crois pas qu'il existe un domaine qui lui appartienne ... et c'est quoi la science alors chez vous Rolling Eyes avec tout mon respect à ton point de vue  hihi

---------------------------------------------------
[Évitez vous le langage SMS = une belle langue française de plus compréhensible] soyez au niveau!
"plus on est soucieux plus on est compétent => c ça la Medecine"


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
MedMan
Toubib Expérimenté
Toubib Expérimenté

Hors ligne

Inscrit le: 18 Déc 2008
Messages: 1 836
-Localisation: Alger
-Année d'étude: 6eme
-Module préféré: Neurologie
Masculin
-Point(s): 1 151
-Moyenne de points: 0,63

MessagePosté le: Mar 26 Oct - 23:23 (2010)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine? Répondre en citant

Merci pour vos opinions audrey et Zahra.  smile
J'ai trouvé un tout autre opinion sur le net, mais cette fois parlant sur la médecine actuel et ne pas sur comment elle doit être.

Au faite, une fois j'ai vu le livre de avicenne (ibn sina) sur le net, lui il parle sur la medecine comme étant des arts (j'ai vu que la première page ou il a divisé la médecine en Arts), surement je posterai ce livre prochainement


LA MÉDECINE EST-ELLE UN ART OU UNE SCIENCE ?
 
«  Un médecin est un homme qui verse des drogues qu’il connaît peu dans un corps qu’il connaît moins », disait Voltaire dans ses Epigrammes.
La situation n’a pas beaucoup évolué depuis lors, car le plus crucial problème de la médecine de notre époque ne réside pas tellement dans le domaine de la connaissance scientifique mais plutôt dans celui de l’écoute et de la compréhension du vivant. Nous avons échangé les médecins humanistes de la première moitié du XXe siècle contre de simples techniciens.
Le « bon vieux médecin », de ville ou de campagne, qui « rendait visite » aux familles savait écouter. Il était aussi l’ami, le conseiller, le confesseur. Il connaissait les antécédents et l’histoire des malades et de leurs proches, aussi bien sur le plan de la santé que celui de la psychologie. Souvent, sa seule parole guérissait et, non seulement il savait guérir, mais aussi il savait prévenir la maladie.
Hélas, cette sorte de médecins, comme on en connaissait tant autrefois, a presque entièrement disparu du paysage médical pour laisser la place à de simples vendeurs de médicaments, des prescripteurs comme on les qualifie souvent. Pour eux, il n’y a pas d’individus mais seulement des maladies répertoriées et pour chacune d’elles il existe un traitement chimique approprié à cette maladie plutôt qu’à celui qui la manifeste.
Ainsi, peu à peu, la commercialisation des produits thérapeutiques chimiques a transformé le malade en consommateur et le médecin en représentant de commerce, conditionné par les laboratoires pharmaceutiques et ignorant bien trop souvent les effets secondaires des médicaments qu’il ordonne.
Que reste-t-il du patient dans tous cela ?
Il est vrai que le mot patient vient du latin patiens, qui veut dire : endurant, qui supporte. Le patient a donc par essence une aptitude à supporter les maux de l’existence avec résignation.
 
DES SCIENTIFIQUES ET NON DES HUMANISTES.
De nos jours, les étudiants sélectionnés pour « faire médecine » sont recrutés dans les sections scientifiques, souvent sur le seul critère de posséder une bonne mémoire, et on leur demande surtout d’apprendre par cœur sans jamais poser de questions, ce qui ne risque pas d’améliorer la situation actuelle.
Quant à la médecine hospitalière, nombre de patrons ont oublié leurs idéaux primitifs et entretiennent un rapport de force avec leurs malades. Comme le disait si bien le Pr Alexandre Minkowski, « le meilleur moyen de devenir mandarin est d’être fils de mandarin, ou bien de devenir le valet d’un mandarin ». Il est évident que dans cette optique, il reste peu de choses de la médecine d’Hippocrate et qu’il existe une collusion entre le médecin, la recherche médicale, les laboratoires et l’argent, tout cela au détriment des malades.
Ainsi, le rapport privilégié entre un malade et son médecin, qui repose essentiellement sur les échanges, disparaît peu à peu. Le médecin ignore souvent tout de son malade et celui-ci n’ose pas lui confier ses états d’âme, ses angoisses, et encore moins lui poser des questions, au risque de s’entendre dire qu’il serait incapable de comprendre ce qu’il encourt en étant malade et de quelle façon les médicaments ordonnés peuvent agir ou ne pas agir sur lui.
Et de toute façon, même si le médecin cache en lui des vertus humanistes, comment aurait-il le temps d’écouter son malade lorsqu’il est envoyé d’urgence chez un inconnu par SOS médecins, ou qu’il participe à la tournée d’un « patron » à l’hôpital, faite au pas de course auprès d’un malade dont on ne connaît que le numéro de lit ou le nom de la pathologie.
Seul subsiste alors le pouvoir du médecin sans aucune réciprocité. Et le malade reste dans l’obscurantisme et l’ignorance. Cette ignorance le cantonne dans un état d’infériorité par rapport à celui qui « sait », ce dont la médecine moderne profite largement.
Impressionné par ce « savoir », le patient finit par oublier son libre-arbitre, ses propres sensations, ce que ressent son corps. Il se met de son plein gré sous la coupe d’un médecin qui ne l’écoute pas et le fait entrer péremptoirement dans le moule d’une maladie cataloguée qui détermine le traitement préconisé.
Certains médecins hospitaliers, mandarins autoritaires, ne cachent pas leurs changements de point de vue lorsqu’ils sont eux-mêmes malades, et se retrouvent de l’autre côté de la barrière du pouvoir. Car, dans ce domaine, il s’agit du problème du pouvoir médical et de cet abus de pouvoir.
En outre, notre médecine officielle persiste à ignorer le sens de la maladie perçue comme un langage du corps, une prise de conscience et une métamorphose qui mènera ensuite à ce que l’on nomme guérison.
L’origine de la maladie ne réside jamais dans le corps physique, mais bien dans une partie plus subtile de l'être, sa « psyché », qui renferme ses émotions, ses mémoires, enfouies ou pas, et qui échappera toujours aux investigations « scientifiques » : examens, dosages et autres. Elle ne peut être découverte que par l’écoute du patient.
Pour guérir, il faut d’abord décrypter les causes précises du mal, et définir ce que signifie la « santé » pour le malade. La médecine orthodoxe ne tient aucun compte des différences entre les individus et prescrit un remède standard qui risque d’induire une iatrogenèse qui peut être pire que le mal.
 
LE SAVOIR « SCIENTIFIQUE » DES MÉDECINS
Pour en revenir à l’opinion de Voltaire sur la médecine, on se demande, de nos jours encore, si les médecins connaissent bien les drogues qu’ils prescrivent. On peut en douter lorsqu’on apprend que la plupart des médecins ne savent même pas ce que contiennent les vaccins qu’ils recommandent expressément, ou qu’ils n’ont jamais lu de publications sur les effets secondaires, parfois effrayants, de certaines drogues qu’ils préconisent. La plupart d’entre eux sont « informés » par les laboratoires fabricants. Peut-on être juge et partie en toute indépendance ? Sûrement pas !
Dès les premières années de leurs études, avec la caution gouvernementale, les laboratoires dépensent en moyenne 12 000 euros par an et par médecin pour orienter sa prescription et assurer sa « formation médicale continue ». On peut ainsi juger de « l’objectivité » médicale de ces médecins. En février 2001, la revue médicale Prescrire dénonçait les sommes vertigineuses dépensées par les laboratoires pour la promotion des médicaments en France, soit 16,5 milliards de francs pour la seule année fiscale 1998, en souhaitant que « les professionnels de santé réfléchissent sur ces chiffres exorbitants ».
Mais le système est bien installé. Le poids grandissant de l’industrie pharmaceutique et la soif intarissable de profits financiers porte atteinte à la santé des citoyens, car la maladie ne fait plus partie de la vie et doit être éliminée à grands coups de chimie.
Par le truchement des médias, on instille puis on entretient la peur de la maladie chez les citoyens, et cette peur assure la pérennité de cette dictature médicale.
La France est le pays d’Europe dans lequel l’état de santé des individus passe souvent après les intérêts financiers, mais c’est aussi celui où la contrainte est la plus forte : obligations vaccinales, non reconnaissance des médecines alternatives, interdiction pour les médecins de soigner selon « leur âme et conscience », et interdiction absolue d’utiliser des médicaments qui n’ont pas reçu leur AMM, mais qui ont pourtant des milliers de guérisons à leur actif. L’intérêt du malade et son droit fondamental à la santé sont ainsi bafoués par le diktat des experts payés par les lobbies pharmaceutiques et industriels.
On peut juger de l’indépendance de notre politique de santé lorsqu’on consulte la plupart des plaquettes « d’informations », émises par des organismes d’état. Bien trop souvent, on peut lire au dos de ces « publicités », en général en petits caractères, qu’un laboratoire les a financées. Lorsque ces laboratoires n’hésitent pas à publier d’énormes hérésies telles que : « On peut contracter l’hépatite B par la salive, le baiser, le partage d’objets familiers », les pouvoirs publics qui les diffusent deviennent alors les complices de leurs crimes.
Ainsi, à l’intérieur d’une plaquette d’information sur la polyarthrite rhumatoïde publiée par l’Assistance publique a l’usage des médecins, on peut lire : « Ce manuel a été réalisé grâce au partenariat et au soutien de Searle Division Santé de Monsanto ». On se doute bien que Monsanto, grand pollueur de la planète, n’a pas aidé financièrement l’Assistance publique et les hôpitaux de Paris pour l’amour de son prochain. En effet, on apprend, à la suite de cette annonce, que le visiteur médical du groupe pourra informer les patients atteints de cette maladie. Voilà sans aucun doute une information « libre et éclairée ».
Pour en revenir à l’écoute du malade, bien peu de médecins prennent le temps de la pratiquer, soit par ignorance ou par manque d’empathie, soit par manque de temps. Il est évident que les homéopathes, les vrais, pas les simples vendeurs de produits homéopathiques, sont ceux qui la mettent le plus en pratique. Mais, hélas, de trop nombreux homéopathes ignorent ce qu’est véritablement l’homéopathie dont le principal instrument de diagnostic est l’écoute du patient. Il faut donc rester très vigilant quant au choix du praticien et, dans ce domaine, le bouche à oreille fonctionne admirablement. Si un homéopathe vous donne une longue ordonnance et ne vous accorde que quelques minutes d’entretien, fuyez-le. S’il vous laisse parler abondamment et vous pose des questions qui vous semblent sans rapport avec votre souffrance, répondez-lui et faites-lui confiance.
Ces constats nous montrent qu’en médecine moderne nous sommes confrontés à un dogme qui ne doit pas être remis en question. Aussi, cette médecine que les médias et les pouvoirs publics ne cessent de louer n’est ni un art, ni une science, mais une religion.


Sylvie Simon - Auteur, journaliste.
 
Le Mandarin aux pieds nus – Pr Alexandre Minkovski – Le Seuil
Revue médicale Prescrire - février 2001


Source: http://agirpoursasante.free.fr/pages/chroniques/medecine_art_ou_science.htm… (utilisez un proxy)



Bon Nous, on parlé sur l'origine de la médecine et ne pas sur commet elle l'est en réalité dont certaines situations sont catastrophiques!
En tout cas les opinions sont diverses et différents, mais je crois que la plupart des participants sont d'accord que la médecine dans son origine est un art au moins dans un de ses côtés (d'après ce que j'ai compris de la plupart)

Et avec la pratique on réalisera mieux ce que c'est in challah, et certains opinions seront mieux appuyés ^^

Merci encore à tous.
Sujet toujours ouvert ^^
@ très bientôt

---------------------------------------------------
Salam smile
démissionné de l'administration, retour de ce rôle à nos anciens administrateurs smile
Ravis d'avoir passé tous ces moments avec vous kes amis ^^... bon courage à tous smile


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:13 (2017)    Sujet du message: La définition de la médecine, c'est quoi la médecine?

<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Du Toubib Algérien Index du Forum -> Divers -> Philosophie & Histoire de la médecine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com