Forum Du Toubib Algérien Index du Forum



Espace algérien pour étudiants en médecine: toubibs-Algérie, pour échange d'expériences, d'idées, de documents dans le domaine médical, et surtout pour discuter des cas cliniques, des clichés radiographiques, des ECG de manière interactive.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Discussion d'idées et propositions pour le forum
Voir les messages sans réponses
Voir mes messages
les vertus incroyables du thé vert

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Du Toubib Algérien Index du Forum -> La médecine de façon interactive -> Phytothérapie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
algérienne
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 123
-Année d'étude: 3 ème etudes médicales
-Module préféré: cardiologie
Féminin
-Point(s): 364
-Moyenne de points: 2,96

MessagePosté le: Sam 21 Aoû - 14:32 (2010)    Sujet du message: les vertus incroyables du thé vert Répondre en citant

LA PRÉVENTlON DU CANCER
 
On a commencé à s'intéresser aux propriétés du thé vert à la suite à d’études épidémiologiques montrant que les taux de cancer étaient moins élevés dans les régions où il se consomme beaucoup de thé vert (Chine, Corée, Japon).
Des études nutritionnelles effectuées dans les régions du Japon où le thé vert est particulièrement populaire ont révélé que l'incidence de cancers de l'estomac, du foie, du pancréas, du sein, du poumon, de l’œsophage et de la peau est plus faible chez les personnes qui consomment du thé vert.
 
Le 28 août 1991, à l'occasion de la réunion de l' « American Chemical Society », des chercheurs ont présenté les résultats d'une étude démontrant que les risques de cancer du poumon diminuent de 45 % chez les fumeurs qui boivent du thé vert.  Cette étude, dont on a beaucoup parlé dans les médias, explique en partie pourquoi le taux de cancer du poumon est moins élevé au Japon, même si les Japonais fument plus que les Américains.
 
Des études animales montrent que le thé vert réduit les risques de nombreuses formes de cancer.  On a administré des agents cancérigènes à deux groupes d'animaux de laboratoire dont l'un recevait aussi du thé vert.  Dans ce groupe, l'incidence de la formation de tumeurs cancéreuses était beaucoup moins élevée que dans le groupe n'ayant pas reçu de thé vert.  D'autres études révèlent que le thé vert prévient le cancer même chez les animaux de lignées génétiques ayant une forte prédisposition au cancer.
Les chercheurs ont démontré de manière très convaincante que le thé vert agit comme un puissant anti-oxydant et, mieux encore, joue le rôle de « neutralisant » des agents cancérigènes, empêchant le déclenchement de leur activité nocive  dans notre organisme.
 
Le thé vert pourrait prévenir le cancer de quatre façons:
 
1)    en neutralisant les agents cancérigènes;
2)    en protégeant les cellules contre les mutations provoquées par les agents cancérigènes;
3)    en protégeant l'organisme des dommages des radicaux libres;
4)    en protégeant les cellules des dommages des radiations ionisantes.
 
Un exemple :
Une étude a été conduite sur 59 patients porteurs d’une leucoplasie des muqueuses buccales prenant 8 gélules de thé vert pendant 6 mois. On a observé une réduction des lésions de 37,9% chez 29 des patients traités."The Chemopreventive Effects of Tea on Human Oral Precancerous Mucosa Lesions," Li N, et al, P S E B M, 1999;220:218-224.
 
LA PRÉVENTION DES MALADIES CARDIO-VASCULAIRES
 
Les agents qui inhibent l'agrégation anormale des plaquettes réduisent aussi les risques de maladies cardiaques.  Le thé vert inhibe l'agrégation des plaquettes de manière semblable à l'aspirine.
Contrairement à l'aspirine, le thé vert inhibe aussi le facteur d'activation des plaquettes (PAF).  Il s'agit d'un facteur très énergique de l'agrégation plaquettaire qui cause des accidents cardio-vasculaires aigus.  L'action inhibitrice du thé vert sur le PAF est semblable à celle du Ginkgo Biloba et suggère que le thé vert intervient à plusieurs phases de l'agrégation anormale des plaquettes sanguines.
 
Des études de laboratoire ont montré que le thé vert abaisse le taux de cholestérol et élève celui des lipoprotéines lourdes.  En effet, le thé vert agit sur le taux de cholestérol à la fois en réduisant l'absorption du cholestérol alimentaire et en favorisant son excrétion fécale.  Ces effets sont semblables à ceux des résines qui retiennent le cholestérol, le Questran Ò par exemple, mais sans les mêmes effets secondaires gastro-intestinaux.
 
Le thé vert peut abaisser la tension artérielle en inhibant l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA).  Les inhibiteurs de l'ECA sont les médicaments de choix couramment utilisés pour combattre l'hypertension artérielle.
L'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA) est sécrétée au niveau rénal et entraîne une série de réactions menant à la constriction des vaisseaux sanguins, qui provoque l'hypertension artérielle.  Le thé vert inhibe l'enzyme de conversion de l'angiotensine.  Des études humaines et animales ont démontré les effets antihypertenseurs du thé vert.  Selon une étude de 12 semaines portant sur 37 patients souffrant d'hypertension, le thé vert a réduit en moyenne la pression systolique de 134,5 à 124,44 et la pression diastolique de 84,5 à 76,6.  Il a aussi fait augmenter le taux de cholestérol HDL (le «bon» cholestérol).
 
Dans une étude visant à mesurer les effets du thé vert dans la prévention des maladies cardiaques, les sujets ayant bu de grandes quantités de thé vert ont vu leurs risques de crise cardiaque diminuer de 50 %.
 
Le thé vert pourrait protéger l'organisme des maladies cardiaques de quatre façons :
 
1.   en inhibant la formation anormale de caillots sanguins dans les vaisseaux (par deux mécanismes au moins);
2.   en abaissant le taux de cholestérol total et en élevant celui du cholestérol HDL;
3.   en réduisant la tension artérielle par l'inhibition de l'enzyme de conversion de l'angiotensine;
4.   en inhibant l'oxydation du cholestérol HDL dans la paroi des artères.
 
 
LA RÉDUCTION DE LA GLYCÉMIE
 
Les études sur l'espérance de vie démontrent la relation directe entre augmentation constante de la glycémie, l'accélération du vieillissement et l’aggravation des risques et  maladies vasculaires.
L'un des effets bénéfiques d'un régime hypocalorique (qui augmente l'espérance de vie chez les animaux) est la diminution du taux de glycémie.  Le thé vert abaisse le taux de glycémie selon la consommation alimentaire de polysaccharides.  Lorsqu'on a administré de l'amidon soluble ou du glucose à deux groupes d'animaux de laboratoire, dont l'un recevait en plus des extraits de thé vert, on a constaté que la glycémie du groupe ayant reçu du thé vert était moins élevée que celle d'un groupe de contrôle qui n'en avait pas reçu.  La réduction de la glycémie a aussi pour effet de diminuer le taux d'insuline plasmique.
 
Le thé vert réduit la glycémie en inhibant l'amylase, une enzyme essentielle à l'absorption du sucre à partir de l'amidon.  On a longtemps cherché à identifier les inhibiteurs de l'amylase pour réduire la glycémie et le thé vert pourrait être utilisé à cette fin.
 
EFFET ANTIBIOTIQUE
 
Si vous buvez du thé vert après les repas, vous pourriez réduire vos risques d'empoisonnement alimentaire d'origine bactérienne, de carie dentaire et de gingivite.  Au Japon, on boit du thé vert après chaque repas pour se rafraîchir la bouche.
Des études scientifiques ont révélé que le thé vert a de puissants effets antimicrobiens sur les bactéries de la bouche, lesquelles sont communément incriminées dans la carie dentaire et le tartre.  Il existe de nombreux brevets sur l'utilisation d'extraits de thé vert comme agent anti-tartre dans les dentifrices et les gargarismes.
 
EFFET ANTIVIRAL
 
Les médecins orientaux prescrivent le thé vert comme traitement des rhumes et des grippes.  Des études visant à mesurer l'activité antivirale du thé vert révèlent que, même à des concentrations très faibles, celui-ci a un fort effet inhibiteur sur le virus de l'influenza.  Il existe des brevets internationaux sur l'utilisation du thé vert comme traitement préventif et curatif contre le virus de l'influenza.
 
EFFET ANTI-OXYDANT
 
Pour prévenir l'oxydation des acides gras et des lipides du cerveau, les extraits de thé vert ont un effet antioxydant 200 fois plus puissant que la vitamine E.
 
Des études faites sur du lard ont montré que le thé vert est 4 fois plus efficace que la BHA, 10 fois plus efficace que la vitamine E et 2,5 fois plus efficace que le palmitate d'ascorbyle.  Pour les personnes qui souhaitent suivre un programme d’optimisation du vieillissement, l'intérêt de ces études réside dans le fait que les extraits de thé vert agissent en synergie avec la vitamine C et la vitamine P pour procurer une plus grande protection antioxydante.
 
Les extraits de thé vert se lient aux radicaux libres générés par les agents oxydants, notamment le fer, le peroxyde d'hydrogène, le radical  superoxyde et le paraquat, un herbicide bien connu.
 
Dans une étude, on rapporte un cas de traumatisme à la tête où la destruction des globules rouges a entraîné la libération de grandes quantités de fer, lequel a causé aux cellules cérébrales des dommages massifs dus au radicaux libres.  Les extraits de thé vert ont considérablement inhibé les dommages des radicaux libres déclenchés par le fer.
 
COMMENT CONSOMMER LE THÉ VERT
 
Les données de recherche montrent que le thé vert sous forme de boisson ou sous forme d'extraits concentrés a des effets bénéfiques pour la santé.
Les extraits de thé vert sont mesurés en pourcentage de l'activité des polyphénols.  Le thé vert doit ses propriétés aux polyphénols.
 
Voici deux façons d'obtenir les bienfaits du thé vert :
 
1)  Buvez plusieurs tasses de thé vert avec chaque repas. 
2)  Prenez une à quatre extraits de thé vert concentré par jour
 
Les gélules d'extraits de thé vert contiennent  des polyphénols.  Les polyphénols constituent l'ingrédient actif du thé vert responsable de ses nombreux bienfaits pour la santé.  Nous avons calculé qu'une gélule d'un peu plus de 200 mg d'extraits de thé vert équivaut à environ deux tasses de thé vert, selon la méthode d'infusion.  L'infusion du thé vert est un processus d'extraction aléatoire et chaque tasse contient des quantités variables de polyphénols.
 
Comme le principal avantage de consommer du thé vert réside dans sa capacité à neutraliser les substances alimentaires cancérigènes, il est préférable de boire le thé vert ou de prendre les gélules d'extraits de thé vert avec les repas.  On peut conseiller  de prendre une ou deux gélules d'extraits de thé vert, à chaque repas,  ou de boire de 5 à 10 tasses de délicieux thé vert par jour.  Certains voudront peut-être prendre une combinaison d'extraits de thé vert en gélule et sous forme de boisson.
 
THE VERT ou NOIR ?
 
Le thé noir ne contient qu’un tiers des catéchines du thé vert, mais il apporte d’autres substances (antioxydantes ?) qui pourraient avoir un rôle spécifique.

Comment et pourquoi conseiller la prise par jour d’une à deux gélules de THE VERT, extrait standardisé ?
 
Dans toutes les situations où l’on pense que l’organisme est ou a pu être soumis à un stress oxydatif même modéré, mais prolongé :
voir le petit ouvrage aux Editions S-Nature, du Docteur Dominique RUEFF « Les Antioxydants ».
·        Suites de stress physiques  et psychologiques
·        Suites ou risques (familiaux) d’affections précancéreuses ou cancéreuses
·        Vie dans des atmosphères polluantes (tabac, environnement, profession)
·        Alcoolisme
 
Dans toutes ces situations on peut conseiller « a minima » la prise d’un complexe antioxydant, de 500 milligrammes de vitamine C avec bioflavonoïdes, d’une à deux capsules de « carotène naturel, dunaliella », de 200 UI minimum d’alpha-tocophérol naturel, d’une à deux gélules de thé vert et si le risque se focalise au plan intestinal, d’une à deux gélules d’extrait standardisé de curcuma. Bien entendu ces supplémentations doivent se faire dans le cadre d’une recommandation diététique : manger deux à trois fruits variés par jour et 150 grammes  de légumes frais.

Dans le cadre des maladies métaboliques type diabète ou hypercholestérolémie, en association avec le régime hypo lipidique et hypoglucidique :
 
·        Une à deux gélules par jour,
·        avec 1 complexe antioxydant (ANTI OXY E 300), 500 mg de VITAMINE C avec bioflavonoïdes, 200 UI de VITAMINE E naturelle , 1 à 2 capsules de CAROTENE NATUREL DUNALIELLA et surtout une à trois capsules d’acides gras OMEGA 3.
·        En cas d’hypertension ou de risque hypertensif, ne pas oublier de proposer 30 à 120 milligrammes par jour de COENZYME Q 10  .
 

Dans le cadre des infections virales épidémiques bénignes :
 
Une à deux gélules par jour
·        Avec un à deux comprimés de CAT'S CLAW extrait standardisé, un à deux comprimé d’IMMUNERGIE, 500 milligrammes à plusieurs grammes par jour, pendant une courte durée de vitamine C avec bioflavonoïdes
·        Une à deux gélules de CURCUMA et trois à six gélules par jour de PROPOPLANT ou COMPLEXE PROPOLIS si l’infection est digestive
·        Sans oublier une restriction calorique avec conservation des apports nutritionnels et protéiques pendant  une à trois semaines.
           


<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 21 Aoû - 14:32 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
<== Le message est utile médicalement? oui? dite Merci en cliquant sur 'Plus'
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Du Toubib Algérien Index du Forum -> La médecine de façon interactive -> Phytothérapie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com